VOUS ÊTES AUX RESTOS DU CHAT !

Et tout de suite, car il s'agit de la page la plus consultée parmi la liste des pages à ouvrir à gauche du site, voici le lien direct vers la page des chats "À adopter" :

http://restodeschats.e-monsite.com/pages/a-l-adoption-1.html

 

Pour nous contacter, par courriel directement à l'adresse :  lesrestosduchat@orange.fr  ou en utilisant le formulaire de contact du menu horizontal. L'adresse postale du siège des Restos du Chat figure sur la plaquette téléchargeable, mais elle est rappelée ci-dessous :

Les Restos du Chat   19 rue d'Avesnières   53000 LAVAL (c'est en Mayenne !)

Le webmestre (la personne qui s'occupe du site) est comme vous amoureux des chats, mais son intelligence est celle d'un chien savant. Vous pouvez donc le matraquer, mais mieux, l'éclairer de vos conseils si le site des Restos est vraiment trop mauvais, en écrivant à l'adresse  mjff0@orange.fr que vous recopierez dans votre logiciel de courriel préféré.

Nous contacter sur le téléphone fixe de 14h à 18h (sauf cas d'urgence et laisser message) :

02 43 53 24 94

 

Vous êtes aux Restos du Chat, le site des chats de la rue en danger !

Vous qui couchez avec des chats dans le lit avec la honte de vous croire unique,
Qui ne pouvez plus bouger la nuit car des chats enroulés sur le lit ou sous les draps vous empêchent tout mouvement, voire se mettent à feuler et à cracher si vous bougez,
Vous qui trouvez le chat couché sur le clavier dès que vous vous installez devant l'ordinateur,
Qui mangez avec des chats sur la table, naviguant habilement entre les verres et les assiettes, en dégustant et léchant tout sur leur passage,
Vous qui trouvez votre fauteuil méthodiquement lacéré et massacré, jour après jour, avec des fils qui pendouillent partout,
Fauteuil systématiquement occupé par le griffu pour une sieste interminable,
Vous qui trouvez vos chats au garde-à-vous derrière la porte en rentrant à la maison,
Dressés comme des suricats en vous pressant de servir patée ou croquettes une heure avant l'heure officielle,
Vous qui râlez en trouvant une litière puante et bien remplie alors que vous êtes pressé(e),
Et, finalement, vous, qui ne pourriez pas vivre sans cet environnement de moustaches, de poils partout, et de griffes,
Et qui vous faites du souci à la vue d'un chat SDF, errant sans aucune protection, dans un environnement hostile de fusils, de pierres, de jets de soude caustique ou d'acide, de coups de pieds sadiques, de coups de bâton ou de pelle, de boulettes empoisonnées ou d'automobiles,
Ce site est le vôtre !

L'Intérêt Général des Restos du Chat est reconnu par l'Administration, ainsi que son utilité  dans notre Société ! En conséquence, tous les dons sont fiscalement déductibles à 66% de l'Impôt sur le Revenu suivant un mécanisme bien connu.

Vous pouvez télécharger et imprimer la plaquette des Restos du Chat ci-dessous :

Plaquetterestos 8Plaquetterestos 8 (104.8 Ko)

que vous pouvez remplir et envoyer au siège de l'Association.
 

Pour la nourriture, les soins et les stérilisations de nos SDF à poils et à griffes, voici un bouton jaune qui permet d'aider "Les Restos du Chat", sans même avoir besoin de déranger le chat couché sur le clavier, grâce au site de paiement sécurisé (on ne fournit pas ses coordonnées bancaires) que constitue Paypal :

Bonjour ! Bienvenue sur le site des Restos du Chat !         

Chats

               Mon nom est Anne Pelletier, je suis Présidente de l’Association « Les Restos du Chat ».

Depuis novembre 2008, l’association prend soin des chats errants afin d’éviter leur prolifération avec l’aide de la Mairie de Laval. Certains Maires, ayant l'intelligence de fonctionner comme la Mairie de Laval, finissent par comprendre que la déchatisation barbare (autrement dit le massacre des chats) était beaucoup moins rentable à tout point de vue (en particulier dans l'utilisation des deniers publics) que la stérilisation des chats. Plusieurs associations de protection animale dont la Fondation 30 Millions d'Amis de Reha Hutin et la Fondation Brigitte Bardot nous soutiennent. Avec ou sans l’aide de la fourrière municipale, les chats sont "piégés" afin d’être examinés et stérilisés avec l'aide de nos vétérinaires partenaires.

Cette oeuvre a été reconnue d'intérêt général par l'Administration Fiscale.

Si vous rencontrez dans votre ville un nombre conséquent de chats errants, adressez vous d'abord à votre Maire. En effet, les obligations du Maire sont notamment précisées dans les articles L211 du Code Rural. Quant à l'article L214 de ce même Code Rural qui traite du bien-être animal, il s'applique bien entendu aux chats, qu'ils soient sauvages ou domestiques.

Et la Loi va désormais très loin. Depuis le 1er janvier 2015, il devient même impossible à un Maire de mettre en oeuvre la Solution Finale, autrement dit de déclencher une mise à mort généralisée des chats errants : il devra prouver devant un Tribunal que la stérilisation ne pouvait être mise en oeuvre. La coopération avec une Association locale de défense des chats errants devient obligatoire.

Il convient enfin d'observer que les actes d'une sauvagerie et d'une brutalité inouïe sur nos chats errants sont croissants - à l'instar d'une augmentation générale de la violence mondiale - au mépris absolu de l'article 521-1 du Code Pénal, devenant par là-même un important sujet de préoccupation des Restos du Chat.

Un très grand nombre de félins (et pas seulement les chattes comme certains le pensent) sont stérilisés désormais chaque année dans la Mayenne. Pour cela nous avons besoin d’argent pour les frais liés aux stérilisations et à la nourriture des chats errants, parfois aussi des soins particuliers liés à des pathologies des chats de la misère. Mais nous avons aussi énormément besoin de main d'oeuvre sur le terrain pour repérer, piéger et conduire à la stérilisation nos moustachus errants dans une clinique vétérinaire associative. Nous devons aussi être vigilants à l'égard des maltraitances et des lâchetés. Mais les Restos du Chat ne sont pas un refuge, pour l'instant, l'Association s'occupe des chats de la rue, et les familles d'accueil ne sont pas extensibles à l'infini. Il est donc naturel que l'association demande à chacun implication et responsabilité. Un chaton n'est pas un "cadeau" que l'on offre le jour de Noël ou pour un anniversaire avec un ruban rouge autour du cou, et qui devient encombrant quelques semaines plus tard au point de vouloir s'en débarrasser. Aucune Loi n'oblige d'avoir un animal ! L'arrivée d'un bébé dans une famille par exemple, ne devrait jamais servir de prétexte à se "débarrasser" de ses chats en invoquant la toxoplasmose ou autre "redoutable" allergie.

Adoptez un chat ou une chatte aux Restos, ils vous rendront alors une douceur de vivre perdue...

 

2013-01-13perleetsecotine13.jpg2013-06-05mimineetmitsy0.jpg

 

 

Chat nez

 

Vous êtes le 251109ème visiteur

Date de dernière mise à jour : 04/11/2017