Qui sommes-nous ?

 

Pourquoi avoir créé l’association « Les Restos du Chat » ?

En novembre 2008, nous nous sommes lancés dans l’aventure.
Au départ, nous étions trois : une présidente, une secrétaire et une trésorière.
Notre motivation est bien sûr d’améliorer les conditions de vie de nos chats errants.
Dans certains quartiers les chats sont martyrisés, pris pour des ballons de foot, quand ce ne sont pas les chiens qui sont "jetés" par leur maître sur de pauvres bêtes, il faut voir le résultat...

 

Parlez-nous de vos actions au sein de l’association.

Après un article dans Ouest-France et la création de notre site par notre ami Jean-Pierre, puis repris par Jeff,  les choses se sont précipitées.
Le courrier a fusé et le téléphone s’est mis à sonner.
Nourrir les chats errants est parfois mal vu par le voisinage.
Nous avons apporté notre soutien aux bienfaiteurs de nos mistigris qui ont pu agir librement, sans se préoccuper des éventuelles pressions.

 

Mais la prolifération des chats errants peut poser problème !

Évidemment, et la solution passe par la stérilisation.
Donc, en accord avec la mairie, nous "piégeons" les chats et chattes, test leucose impératif, et stérilisation.
La clinique avec laquelle nous "travaillons" doit être rendue, sur près de deux ans, à pas loin de 100 stérilisations .
Quant aux euthanasies, sur deux ans,  une bonne vingtaine ont été hélas effectuées, y inclus des chatons de tout juste un mois, qui bavaient, les yeux collés et ne pouvaient pas se nourrir , mieux valait, et toujours à contrecœur, abréger leur souffrance et qu'ils rejoignent le "Paradis des Chats".

Grâce aux dons des adhérents, nous avons acheté :
- 3 pièges car parfois nous n'avons pas le choix, certains chats étant peureux et non approchables.
- Les opérations "croquettes", lorsque dans une grande surface, il y a des promotions, nous achetons en grosse quantité et nous distribuons aux "adhérents nourrisseurs", fonction du nombre de "chats libres" de chacun. Ce n'est pas grand-chose sur une année, mais cela permet d'alléger le budget de chacun car c'est toujours de nos propres deniers que nous achetons la nourriture.
- Certains médicaments tels que des anti-parasitaires et vermifuges.
- Des caisses de transport mises à disposition .

 

Les restos du chat bénéficient-ils de soutien extérieur ?

Nous participons au Forum des Associations de Laval, ce qui permet de nous faire connaître un peu plus.
Nous avons également une subvention de la Mairie de Laval, et lorsque nous comptons le nombre de stérilisations payées par leur soin, nous ne pouvons que lui dire un grand merci, sans perdre de vue toutefois que nous rendons service en retour omportant à la Commune par notre action.
La Fondation 30 Millions d'Amis et la Fondation Brigitte Bardot nous aident également.
Notre premier chalet a été monté dans le quartier de La Perdrière à Laval. D'autres chalets seront montés à l'avenir.

Voilà en gros, le rôle que nous voulons donner à notre association.
Chacun des membres  s’active dans son coin de quartier pour essayer de rendre à nos braves matous et chatounes la vie moins difficile.
Nos amis les chats les remercient du fond du cœur !!!!!

"Les restos du chat"

 

Date de dernière mise à jour : 15/01/2017